Note d'organisation

Fondée en janvier 1905, par Mesdames Marie POPELIN et Elise SOYER-NYST, la Société a été constituée en ASBL devant notaire en 1950 et ses statuts publiés au Moniteur Belge le 9 juin 1951.

L’association est dénommée CONSEIL DES FEMMES FRANCOPHONES DE BELGIQUE, en abrégé CFFB.

Son siège social est établi rue du Méridien, 10 - 1210 Bruxelles, dans l’arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde.

Le CFFB est un organisme non gouvernemental et pluraliste qui a pour objectif général de promouvoir la cause des femmes. Dans ce but il veut :

  1. grouper, associer, représenter des femmes et des associations de femmes, de tous milieux, opinions, situations, en vue de défendre leurs droits et leurs intérêts sociaux, culturels, politiques, économiques, ceci dans le respect de leur autonomie ;

  1. collaborer avec d’autres associations, organisations, institutions, organismes privés et publics, nationaux et internationaux ;

  1. assurer la participation, en tant que membre, aux activités du Conseil International des Femmes – CIF ;

  1. aider les associations de femmes des pays en voie de développement par des actions de coopération ;

  1. donner des avis, d’initiative ou sur demande des pouvoirs publics, sur toute question concernant les femmes et l’égalité hommes/femmes.

Le CFFB a contracté une assurance auprès d’ ETHIAS (police 45 029 737) qui couvre la responsabilité civile de l’organisation et des volontaires occupés, pour les dommages subis par l’organisation, les bénéficiaires, d’autres volontaires ou des tiers pendant l’exercice du volontariat. Les accidents corporels sont également visés.

Aucune indemnité n’est perçue par les volontaires dans le cadre de leurs activités pour le CFFB.
Toutefois, certains remboursements de frais (déplacements, téléphones, ..) peuvent être octroyés par la trésorière du CFFB, sur base d’un accord préalable avec celle-ci, pour l’organisation d’activités qui font l’objet d’une subvention des pouvoirs publics.

Il va de soi que les activités et responsabilités des volontaires engagés par le CFFB relèvent du secret professionnel. Les avis, recommandations et résolutions ne peuvent être communiquées à des tiers, qu’après l’accord des membres du Conseil d’administration.