BIENVENUE A TOU-T-E-S !

Les femmes constituent un peu plus de la moitié de la population. Si l’égalité est légalement acquise pour la plupart des femmes, elle n’est pas encore possible pour toutes. C’est pourquoi le Conseil des Femmes Francophones de Belgique poursuit les efforts nécessaires (nos missions et priorités) pour y parvenir. 

Les changements institutionnels et structurels ont amené le Conseil National des Femmes Belges,  à se scinder en Conseil des Femmes Francophones de Belgique-CFFB  et en Nederlandstalige Vrouwenraad.  Le CFFB est présent au Fédéral, en Fédération Wallonie-Bruxelles, en Région Wallonne et en Région Bruxelles-Capitale, afin d’agir là où se prennent les décisions, là où se font les choix de société qui nous engagent pour l’avenir. 

Le Conseil des Femmes Francophones de Belgique est une coupole d’associations féminines  mais il représente aussi des membres individuel(le)s qui peuvent participer à nos réunions à Bruxelles  et de manière décentralisée en province dans nos sections.

Sur ce site et par le biais de notre newsletter, nous vous informons de nos objectifs, avis et actions.

N’hésitez pas à nous rejoindre pour une société plus égalitaire ! Lisez notre Charte d'adhésion.

devenir_membre

Nouvelles

  • Prix Marie Mineur 2018

    La première édition du nouveau prix Marie Mineur couronnant la femme de l'année pour l'arrondissement de Verviers s'est déroulée ce jeudi 8 mars dans les salons de l'Hôtel de Ville.

    Figure marquante de la lutte sociale au féminin, la Verviétoise, Marie Mineur, est sortie depuis peu de l'oubli grâce à l'ouvrage écrit en sa mémoire par l'historien Freddy Joris.

    Dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, c'est tout naturellement que cette reconnaissance a été attribuée à l'équipe verviétoise du Conseil Francophone des Femmes de Belgique, fondatrice du prix Olympe de Gouges qui a eu lieu pour la dernière fois en 2017.

     
  • Table ronde - L'avenir de vos pensions : venez en débattre avec nous ! 

     La commission Politique-Lois du CFFB a le plaisir de vous inviter à sa table ronde qui aura lieu à Amazone (10 rue du Méridien à 1210 Bruxelles) le 24 avril de 12h à 14h.

     Accueil et collation de 11h45 à 12h15. 

    Allocation d'ouverture par Danielle Caron, Présidente de la Commission Politique-Lois 

    Des expert.e.s répondent à vos questions  :

    - Kristel Janssen et Tom Watthy, Conseillers Cellule Pensions, Cabinet Bacquelaine

    - Françoise Masai, Membre du Conseil académique des pensions

    - Florence Lepoivre, Directrice des services syndicaux de la Centrale Générale de la FGTB

    - Gaëlle Demez, Responsable nationale Femmes CSC

    - Chistine Mattheeuws, Présidente du Syndicat Neutre pour Indépendants 

    - Dominique Devos, Présidente de la commission Sécurité sociale du Conseil de l'Egalité des chances entre les femmes et les hommes

     

    Inscription obligatoire info@cffb.be

     

     

     
  • CP : La fin de la collaboration de l'Union belge de football avec Damso: une décision encourageante pour le milieu sportif !

    Le Conseil des Femmes Francophones de Belgique salue la décision qui a été prise cette nuit par l'Union belge de football de ne pas commander l'hymne officiel des Diables Rouges au rappeur Damso en vue de la Coupe du Monde 2018 en Russie.

    L’action a été initiée par la présidée sortante, Viviane Teitelbaum, dès le moment où le choix du rappeur a été annoncé. La campagne #kickoutsexism a permis une prise de conscience des sponsors.

    Sylvie Lausberg, la nouvelle présidente du Conseil, souligne également le fait que l'Union belge de football ait réalisé que son choix était inadéquat et qu'il a pu blesser voire choquer. « Le Conseil des Femmes Francophones de Belgique restera attentif et vigilant à ce que tous les milieux, dont le milieu sportif, se montrent respectueux des droits des femmes. Nous sommes satisfaites de cette prise de conscience, encourageante pour l’avenir. Le dialogue doit se poursuivre comme la conscientisation des comportements et des prises de position sexistes », conclut la présidente.

     
  • Alors, heureuses ? 

    En cette journée Internationale des Droits des Femmes, le Conseil des Femmes Francophones de Belgique a le plaisir de vous informer de la parution à venir de son ouvrage "Alors, heureuses ?" rédigé par plusieurs membres du Conseil et sous la direction de Viviane Teitelbaum, présidente sortante du CFFB et présidente de la commission « droits des femmes et interculturalité ».
    Combien de fois a-t-on entendu parler du "choix" des femmes, combien de fois en réalité ce choix s'est-il avéré contraint? Quelles sont les raisons encore bien trop actuelles pour lesquelles de nombreuses femmes n'ont accès qu'à un choix restreint? Le Conseil a voulu étudier et répondre à ces questions. Il vous présente son analyse féministe à travers les prismes philosophiques, psychologiques, socio-économiques et éthiques dans l'ouvrage: "Alors, heureuses?"


    Extraits (introduction) : "Souvent, en Europe et en Belgique, on entend parler du « choix » des femmes lorsqu'elles sont en difficulté ou sujettes à des discriminations, ou encore lorsque d'aucun-e-s les considèrent comme incapables de faire un choix. Ou encore lorsqu'on leur attribue une autonomie ou une indépendance qui implique de pouvoir choisir librement, alors que ce n'est pas le cas, afin de pouvoir rejeter la responsabilité du soi-disant choix à charge des femmes elles-mêmes et ainsi tolérer les discriminations qui en découlent.
    C'est pour cela que le Conseil des Femmes Francophones de Belgique (CFFB) a décidé, à travers sa commission Droits des femmes et Interculturalité, de s'emparer du concept, de l'analyser, de le comprendre, à l'aulne du féminisme qu'il défend."

    L'ouvrage "Alors, heureuses ?" sera disponible dès fin mars. Save the date !

     
  • Non à la violence de l'austérité, femmes et jeunes en lutte !

    A l'occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le Conseil des femmes se joint à la MMF-Belgique pour dénoncer les effets des politiques d'austérité du gouvernement. En effet, ces politiques constituent un acte de violence économique à l'égard des femmes. Elles engendrent des conséquences négatives sur leur travail; creusent l'écart entre les pensions des femmes et des hommes; amplifie les charges individuelles au détriment d'infrastructures collectives; augmentent les prix des soins de santé. 

    Venez manifester avec nous 

    Quand ? Le 8 mars 

    Où ? Place de l'Europe, Gare centrale, Bruxelles 

    Programme complet 

     
Voir toutes les nouvelles


IEFH Loterie National Région de Bruxelles-Capitale Egalité des chances Wallonie Federation Wallonie Bruxelles Campagne enfants admis